Réflexion sur Européennes 2014

Quelques réflexions et observations concernant les élections européennes….

Je relais ici un article de DELHAY Jacques (UPR sud ouest).

"DELHAY Jacques dit :

François Xavier,
Le point le plus positif de cette campagne a été sans conteste de permettre un commencement de vie active à l’UPR 60: il faut poursuivre, et on prévoit une réunion bilan le Vendredi 30 en un lieu à finaliser. Le but est de s’organiser et progresser.
Le point le plus négatif a été la confusion des informations émanant de partout et qui traduit la jeunesse de l’UPR et son manque d’expérience pratique.
Ma plus forte critique porte sur le choix stratégique du Bureau National d’avoir privilégié l’affichage au détriment des professions de foi: celles ci sont UN MOYEN UNIQUE d’arriver dans tous les foyers d’électeurs et d’y passer notre message dans le cadre serein des soirées familiales…l’occasion ne se représentera pas avant les prochaines présidentielles.
Je ne crois pas à l’impact éphémère de l’affichage qui constitue un gaspillage monstre de papier et d’argent, une dépense d’énergie énorme des militants et un coût important en déplacements. Je ne dis pas qu’il faut bannir le procédé, mais ça, on le fait quand on a rempli toutes les autres cases (bulletin de vote, professions de foi, tracts…)
Je souhaite :
1 – que l’on fasse un bilan comparatif du coût des affiches (photos, maquettes, composition, tirage, façonnage, transport, dispaching…) et du coût qu’aurait représenté le tirage des professions de foi pour couvrir tous les électeurs.
2 – Que l’on sorte une liste dégressive des pourcentages de voix obtenues dans tous les départements et que l’on pointe sur cette liste les départements qui ont été servis en professions de foi. merci de me la faire parvenir.
Globalement, j’ai trouvé un décalage énorme entre la très grande qualité du message politique de l’UPR et la très grande faiblesse en terme d’organisation. Dit autrement, un parti intellectuellement haut de gamme et qui a tout à inventer sur le terrain.
Dans l’Oise, la mobilisation des militants pour la campagne d’affichage épuisante …(et trop tardive en plus) a prouvé qu’il y a un vrai potentiel de combativité: il faut maintenant structurer tout ça dans le sens de l’efficacité sur le terrain sans perdre une miette de l’utilisation d’Internet qui est un outil extraordinaire sur le contenu duquel je n’émets qu’une critique: trop de vidéos très longues que celui qui travaille n’a pas le temps (ou pas envie?) de visionner et qui s’adressent à des personnes (rares en nombre) qui ont la capacité (ou la volonté, ou la curiosité???) d’avoir un esprit critique et d’analyse:
– il faut mettre en place sur le site des messages génériques courts et percutants (type clip de campagne) qui renvoient à des documents plus élaborés (conférences ou dossiers).
– Ces messages doivent être présentés de façon originale sur le site et en position privilégiée pour donner envie d’aller fouiller plus loin sur le site.
En résumé il me parait nécessaire de travailler çà la vulgarisation des messages pour toucher le plus grand nombre.

Enfin, les dossiers écrits en bas du site sont précieux pour des gens comme moi qui ont la culture de l’écrit et peinent à se familiariser avec le Net et ses outils éphémères.
La critique est facile, l’art est difficile, et je tire déjà mon chapeau pour tout ce que vous avez réalisé.

Jacques DELHAY"

Source : Blogue de françois-xavier grison

 

Interview de William CHEVROT diffusée mercredi matin sur France Bleu Périgord

" Et un grand merci à ce journaliste de France Bleu Périgord avec qui le courant est bien passé.

Cela fait plaisir de voir que ma démarche personnelle a payé, un peu de pub çà fait du bien au moral!

bien cordialement à tous et bonne fin de campagne!

William. "

france-bleu-perigord-logo

 

UNE AUTRE EUROPE EST-ELLE POSSIBLE ?

Découvrez en 3 minutes 40 secondes chrono ,  pourquoi tous les projets "d'Autre Europe" sont des bobards qui ne pourront JAMAIS être suivis de la moindre suite concrète.
N'est-ce pas d'ailleurs ce que l'on constate depuis le lancement de la prétendue « construction européenne » il y a 57 ans ?