L’Europe c’est la paie !

Coûts/avantages d’appartenir à l’Union ?

La réponse en vidéo

billets_euro

Une conférence de François ASSELINEAU sur l’Europe et ses dépenses somptuaires.

La France est devenue le deuxième contributeur net en volume et présentera d’ici 2013 un solde "européen" déficitaire de près de 7 milliards d’euros par an.

Du côté des entreprises, le coût d’assimilation de la législation européenne représente environ 37 milliards d’euros. Ainsi, le coût global comptable de l’intégration européenne atteindrait au minimum 50 à 65 milliards d’euros par an pour la France.