J’ai la gueule de bois …

Les veaux ont choisi d’aller, démocratiquement et librement, à l’abattoir ok.

Mais le problème c’est qu’ils m’entrainent avec eux….