Ne vivons plus comme des esclaves.

ne_vivons_plus_comme_des_esclaves_contre-journal_murs_grece_39

Résumé du film :

Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les murs des villes et sur les rochers des campagnes, sur les panneaux publicitaires vides ou détournés, dans les journaux alternatifs et sur les radios rebelles, dans les lieux d’occupation et d’autogestion qui se multiplient, tel est le slogan que la résistance grecque diffuse, jour après jour, et nous invite à reprendre en chœur sur les mélodies de ce film à ses côtés. Un grand bol d’air frais, d’enthousiasme et d’utopies en marche, venu de la mer Égée.

Mini fiche technique :

VF-VOSTF
Durée 1h29
Format 16/9 (1920x1080p)
Support projection : DVD ou fichier H264 MP4 ou MKV ou MOV.
Sortie forme définitive : septembre 2013
Coordinatrice diffusion : Maud 06 18 26 84 95 ou courriel Maud

Pour aller plus loin, comme le suggère si bien « Djamelito »:


L'UE assassine la Grèce ! par DJAMELITO-UPR

Enquete sur la loi du 3 janvier 1973

ACTUALITE
ENQUETE SUR
LA LOI DU 3 JANVIER 1973
[enquete sur la loi du 3 janvier]

Loi3janv600-redim450

" Comment une élite de banquiers et de hauts fonctionnaires a endetté la France auprès des banques privées avec un texte obscur "

L'Enquête sur la Loi du 3 janvier est un livre choc.

Il montre, point par point, comment la France a été mise en esclavage par la dette avec juste un simple texte anodin.

Il montre comment, en l'espace de 40 ans, chaque Français s'est retrouvé avec une dette de 30.000 euros sur le dos au nom du pays.

Il montre comment l'élite des hauts fonctionnaires a renoncé, pas à pas, à la Nation française, à son âme et à son indépendance. C'est l'histoire des manipulations successives, organisées et pilotées pour ne profiter qu'à une seule entité : les banques privées.

Grâce à cette loi, la France a été conquise sans bruit, sans une balle tirée et sans aucune résistance : chaque semaine, ce sont 4 nouveaux milliards, empruntés par l'Etat pour payer retraites, salaires et aussi… intérêts de la dette, qui s'ajoutent aux 1700 milliards déjà dus, alors qu'au même moment 800 emplois industriels sont détruits chaque jour.

Ce livre est le récit de la pire trahison de l'Histoire de France.

Il doit être lu par tous les Français.

Source ici

Interview de Pierre-Yves Rougeyron avec P.Jovanovic a propos du livre.